pour les habitants, le casse-tête dessurances

Published


franceinfo

Article drafted para

L. Feuerstein, J. Vitaline, L. Pekez, L. Michel – franceinfo

France Televisions

Les feux qui ont ravagé la Gironde ne seront pas classés en catastrophes naturelles. Les habitants ayant subi des déjàuts doivent se tourner vers leur assurance, sans certitude de pouvoir être pleinne dédammagés.

In Origne (Gironde), Maryse returned to her home after the fire in Landiras (Gironde). Elle retrouve son garage devasté et s’inquiète d’une voiture que sa fille réparait et qui brûlé. Elle esperre que les assurances will be able to prendre en charge une partie des damage. Les incendiés ne seront pas classés en catastrophes naturelles, les feux étant d’origine incidentelle à La Teste-de-Buch (Gironde) et criminelle pour Landiras. Les sinistrés vont devoir traiter avec leur assurance.

Jérôme Blanc, resident of Cazaux (Gironde), a perdu deux voitures dans l’incendie. Il n’est pas assured multirisques, mais seulement au tiers. “J’attends peut-être un geste de l’administration, de l’État“, explicate-t-il. Aucune aide n’est prévéde pour les particuliers, mais les sinistrés peuvent saisir la justice.”On peut penser à toutes les formes de prejudice, le prejudice moral d’avoir perdu son habitation, le prejudice materiel, le prejudice financier. Tout ça, ce sera couvert par la justice pénale“, detailed Damien Legrand, avocat.

Abonnement newsletter

toute l’actualité en video

Receive the essentials from our JT with our newsletter

Abonnement newsletter

articles on the same topic

Vu d’Europe

Franceinfo selects every day the content from European public audiovisual media, Eurovision members. These contents are published in English or French.

Leave a Comment