Maïté, la cuisinière du dimanche qui a fait revenir le terroir à la television

D’abord, de l’armagnac! » It is with this formula that Maïté has often launched the presentation of his recipes in “La Cuisine des mousquetaires”. Manière de provocateur agroalimentaire standardization et les assiettes chichiteuses. From 1983 to 1997, cette matrone landaise, plus Porthos que d’Artagnan, ferraillait avec anguilles, canards, gibiers et foies gras, pour la plus grande joie des téléspectateurs de France 3 Aquitaine, puis national de la chain. A travers ce Sud-Ouest théâtralisé, the French nourished their quest for roots and terroirs.

L’ORTF uses déjà valorisé nos sécialités locales, from 1966 to 1968, en demandant à des équipes en région de réarises des reportages that is then disseminated sur tous les écrans de France dans l’émission “Gastroemission”. Construite comme un documentaire, on y voyait des cuisiniers amateurs célébrer le kig ha farz à Tréguier (Côtes-d’Armor) ou la bourride à Sète (Hérault). Mais il a fallu presentre 1981 et le début des années Mitterrand pour que ces plongees patrimoniales deviennent une tendance de fond, comme le raconte l’historian Olivier Roger dans La Cuisine and spectacle. Les émissions de recettes à la télévision française (1953-2012) (INA Publications, 2016).

“La Cuisine des mousquetaires”, pour moi, c’est la cuisine des miracles. J’étais une ouvrière, une femme comme tout le monde, même moins que tout le monde » – Maïté, en 1993

Les lois de decentralisation, en 1982, encouraged the recognition of regional languages ​​and cultures. La chaîne France Régions 3 multiplie alors les reportages sur des spécialités, des producteurs et des cuisiniers partout sur le territoire. Et même si la cuisine n’est pas leur métier… C’est le cas de Maïté, née Marie-Thérèse Ordonez à Rion-des-Landes (Landes), cordon-bleu bénévole pour les joueurs de rugby du coin. Patrice Bellot, then director of a documentary on the history of the ballon ovale pour France 3 Aquitaine, the repère lors d’une troisième mi-temps “assez agitée”. Maïté vient de remplir genereusement une centaine d’assiettes, et voici que la plantureuse quadragénaire donne du coffre sur La Dacquoiseclassique des férias locales. “Cela is a provocation and disapproval, racontait Patrice Bellot au début des années 1990. J’avais enfin devant moi celle que nous avions cherchée, sans succès, pour notre projet. »

Read also: Faustine Régnier : “In France, the gastronomy of gastronomy is the richest gastronomy”

Avec l’animatrice-producrice de radio Micheline Banzet, il avait en effet imaginé un program autour de l’univers gourmand d’Alexandre Dumas, evoquant le terroir Gascon des Trois mousquetairesmais aussi les festins pantagruéliques vantés par le romancier dans son posthume Great kitchen dictionary (1873). Mais il fallait trouver un personnage à la démesure de cet ouvrage répertoriant des milliers d’histoires et recettes, jaillies parfois d’une imagination mâtinée de franke affabulation.

Il vous reste 66.67% of the corresponding article à lire. The suite is reserved for subscribers.

Leave a Comment