Les siestes frequentes would be linked to increased risks of hypertension and AVC

S’il a été prouvé que les courtes siestes ont de nombreux effets positifs sur la santé, une récentes étude a toutefois mis garde contre des pauses sommeil trop fréquents. A correlation between regular siestas and a high risk of hypertension and cerebrovascular accident (AVC) has been established by these travaux, published on Monday Hypertension.

This link was identified by researchers from the Central South University of China from the data contained in the Biobank database. Cette dernière compiled the medical information of 500,000 British adults aged 40 to 69 between 2006 and 2010. Des enquêtes avaient également été menées aupres de ces participants au sujet des siestes, precise Shale.

12 % dangerous additional hypertension

The study first allowed me to identify the profile type of the amateur of regular siestas. Il s’agit le plus souvent d’hommes qui “fumaient, buvaient quotidiennement, avaient un niveau d’éducation et de revenu inférieur et declaraient à la both des insomnias et des ronflements”, ont constatifues. The overall risk of hypertension is due to 12 % and an increased risk of AVC to 24 %.

Cependant, ces risques supplémentaires ne séuterant pas directemente léed à la sieste, mais préut à sa cause sousjacente: le manque de sommeil. “Un mauvais sommeil nocturne est associé à une moins bonne santé, et les siestes ne suffisent pas à compenser cela”, a en effet exliqué Michael Grandner, clinical psychologist and employee expert.

Un direct or indirect lien

La piste d’une augmentation du risque d’AVC causé directemente par la sieste n’est neveiteren pas à exclure. A 2008 study showed for example that the nap could increase blood pressure, and with it the risk of AVC.

Leave a Comment