les avocats de Toulouse réclament des moyens pour la justice

L’Ordre des Avocats de Toulouse vient de lancer une pétition. Their objective: to alert the public authorities on the “unprecedented” degradation of the functioning of family justice and to demand more resources.

L’Odre des avocats de Toulouse launches une pétition pour obtenir davantage de moyens en faveur de la justice familiale © Edward Lich

« Aujourd’hui et depuis plus d’un mois, il est tout simplement impossible d’obtenir une common pour divorcefaire fixer une residence, un droit d’accueil pour ses enfants ou une pension alimentaire “, se désole l’Ordre des Avocats de Toulouse in a press release.

Face à cette situation, il a lanzé une pétition ce vendredi June 24, 2022. Le barreau de Toulouse veut ainsi alerter les pouvoirs publics sur la degradation “sans précédent” du fonctionnement de la justice familiale dans la ville rose. La pétition a déjà récolté plus 600 signatures. The next goal is to reach 1,000.

Un an pour les requêtes hors divorce, deux pour obtenir une décision en appel

Pour les membres du Conseil de l’Ordre, “les justiciables Toulouseis sont congon à un véritable deni de justice”, because depuis “de nombreux mois, les avocats sont conconons à des délais unacceptable ». En effet, l’Ordre estime que l’attente pour une requête hors divorce (droit de visite, pension alimentaire des enfants par exemple) est d’au moins un an an. C’est également le cas pour la fixation d’une audience après que le dossier soit en état d’être jugé dans le cas d’un syzygo. And ” malheur à celui qui fait appel ! Il devra presentre plus de deux ans pour obtenir une decision », pursues the bar.

L’Ordre des Avocats de Toulouse demande plus de moyens, plus de magistrats

This situation, ” denounced by tous les acteurs de la justice : avocats, greffiers, magistrats” est ” la consequence d’une absence of material and human resources alloués à la justice, à Toulouse, comme ailleurs “, confirm l’Ordre. Par le bais de la pétition, the bar of the city claims the “restablisment de l’accès au juge” and the allocation of extra means, deemed “indispensable au fonctionnement du service public de la Justice”.

Leave a Comment