In Paris, a vaccination center is already saturated

VARIOLE DU SINGE – « Il n’y a plus de créneaux. » Alors que la mairie de Paris announced on Tuesday, July 26 the opening of a center specially designed for people eligible for vaccination against monkeypox, the site was rapidly saturated. Au lendemain de l’ouverture du “vaccinodrome”, les candidates à la vaccination rencontres par le HuffPost ne masquaient pas leur inquietude.

Because the majority of cases in Paris are reviewed. Le 26 juillet (last point of the situation of Santé Publique France), 781 out of 1 837 personnes infected résidaient dans la région francilienne. Ce sont des HSH (hommes ayant des sexual relationships avec des hommes) dans 96 % des cases, ces derniers étant priority pour la vaccination avec les personnes trans, les travailleurs et travailleuses du sexe et les persons desex dessomsomeill.

Inquietude grandissante dans les milieux “a risky”

Devant le center qui juxte le parc de Choisy, after file d’attente mais une arrivée des shanux ayant obtenu un rendez-vous au compte-gouttes. Parmi eux, Tony (les prénoms ont été modifiés à la demande des interlouteurs) in detail: ” Je suis homosexuel, j’ai plusieurs partneren donc je me fais vacciner, c’est pour l’fort de groupe. » Même prize de conscience du côté de Clément: “Je suis dans une communauté dite à risque, j’ai quelques copains qui l’ont attrapé. » Tous ou presque ont frenétiquement les rendezvous pages sur Doctolib jusqu’à ce qu’un rendezvous se libère. C’est finalement au center Edison qu’ils ont trouvé le précieux créneau.

J’ai la chance de faire party de ceux qui ont eu un rendez-vous mais il y en a beaucoup qui follower », tient à underscorer Alexandre, alors que plusieurs personnes sans rendez-vous viennent tenter leur possibility, sans succès.

In addition, you can find an appointment

Il Suffit de se Rendre sur la plateforme doctolib, qui centralize les prises de rendez-vous de randre compte. À l’heure où nous publions ces lignes, Doctolib indique qu’il n’y a plus aucune disponibilité en ligne. Jérôme en a fait l’expérience : « C’est blindé blindé. » À proximité, un autre vacciné de la vaccination développe : « Ils ont ouvert les créneaux jusqu’au 7 août, à partir du 8 il y en aura de nouveaux. »

Du côté de la mairie de Paris, on deplore the lack of personnel to face the epidemic. Si bien que l’État authorize maintenant les étudiants en santé et les médecins et infirmiers à la retreat à vacciner, selon un arrêté paru au journal officiel ce mercredi 27 juillet.

Pour layer les inquiétés sur le nombre deses disponibles, le ministre de la Santé François Braun points out that the stock is sufficient: ” 42 000 doses have been sold out, 32 000 are already available. » At the same time, the minister estimated the number of people at risk at 250,000.

See also sur le HuffPost : Variole du singe : pourquoi la communauté gay s’inquiète

Read also:

Leave a Comment