“Il faut sortir de cette situation qui condemne des millions de nos concitoyens à subir leur maladie”

largea santé mentale est l’enjeu du XXIm siècle. And yet, les maladies qui en relevent restent cachées et stigmatisées. Déjà première cause Mondiale de handicap depuis 2020, ces problems – and especially anxiety and cognitive – to strengthen the reinforcement of the crisis in the Covid-19 pandemic. Ils ont notably effecté la jeunesse et risquent de marcer durablyment l’avenir de nos sociétés. The social and economic costs of these pathologies are consitérables: life expectancy reduced from fifteen to vingt years, and, in France, the first post of expenditure on health insurance, ahead of direct and indirect expenditure on heart disease 160 billion euros per year.

Yet, la santé mentale demeure le parent pauvre de notre système de saté. La recherche, qu’elle soit privée ou publique, ne répond pas sufficiente aux besoins. Le financement de la recherche publique en psychiatrie ne represents que 2 % à 4 % du budget de la recherche biomédicale in France, l’un des plus faibles des pays européens, quatre fois moindre, proportional element, que celui des Etats Unis. As for industrial research, she considers that this domain remains too risqué and engages little.

Listen also Selah Sue, sur sa depression : “Ces derniers mois ont été les plus durs de ma vie”

The same is true for medical careers: nearly 30% of psychiatrist positions are vacant in France. Et les maladies mentales sont sans doute l’un des derniers taboos sociaux. La parole ne s’est pas encore libérée sur ce sujet. Les personnes vivant avec un trouble psychiatrique sont stigmatisées et n’osent toujours pas evoquer leur handicap.

Un combat à gagner

Il est temps de sortir de cette situation qui condemne des miliones de nos concitoyens à subir leur maladie plutôt qu’à la combattre, avec un therapeutic arsenal très largelye insuffisante. Science and technology, through the innovation that they carry, offer today unprecedented opportunities that need to be seized, without visiting, to improve prevention, treatment and care.

Read also the tribune: Article réservé à nos abonnés “Stigmatiser la psychiatrie, c’est vous voler le choix d’acceeder aux soins”

In 2003, le premier plan Cancer puis ceux qui ont suivi ont permis destructr la communauté scientifique française autour d’enjeux partagés. The progress was then été fulgurant: between 1990 and 2015, survival progressed by 21 points for prostate cancers, 9 points for breast cancers or even 11 points for lung cancers. Au-delà, c’est l’image du cancer qui a radical change. La maladie, qui était tabooe, est become un combat à gainner.

Il vous reste 45.08% of the corresponding article à lire. The suite is reserved for subscribers.

Leave a Comment