Fébrilité sur le markete actions et les cryptomonnaies : la FED va parler !

Banques centrales, actions et cryptos – Si Bitcoin (BTC) and cryptocurrencies have their own cycles of ups and downs, crypto-assets remain bien sûr linked to macroeconomic framework. Et ce dernier est plus que febrileavec la lutte déséspérée des bankques centrales against a début d’hyperinflationqu’elles ont elles-mêmes créates avec des impressions monétaires massives. Les decisions à venir de la Reserve Fédérale américaine (Fed) worried tout particularement les acteurs des marchés financiers.

Reserve fédérale : augmentera, ou augmentera pas, son taux directeur ?

Printer de la masse monétaire pour compensator ” quoi qu’il en coûte ” les pertes (parfois totales) dues aux extreme restrictions linked to the Covid crisis. Voilà une idée qui s’avère très mauvaise in the long run. En effet, these excesses of fiduciary money, combined with the war in Ukraine, are in the process of causing one inflation des prix plus qu’inquiétante.

Inflation recording average 9.1% in juice sur un an glissant aux États Unis, on comprend que la Reserve Fédérale ait déjà remonté ses taux directeurs de 0.75 points le 15 juin 2022. Ce mercredi July 27il ya de fortes chances que ce soit rebel.

En effet, comme le rapporte notably le Financial Times (FT), les investors s’attendent à ce que la Fed hausse à nouveau son taux directeur, probably de 0.75 points one more time These rates would then be brought to a fourchette de 2.25 % à 2.5 %.

<< Shortez les banques centrales, achetez du Bitcoin avec Bitstack… και gagnez 5€ από BTC avec le code JDC5 (χορηγός προνόμιου) >>

Les actions boursières font grise mine, les cryptos n’en mènent pas large

Ces hausse de taux font les que les investisseurs ont tendance à se détourner des actifs dits “Dangers” (excerpt from en sentiment de marché risky), comme les Actions d’entreprises et les cryptic.

Or, dans l’attente de la décision de la Réserve fédérale ce mercredi, les actions, en particuliers celles des sociétés Europeanont commencion à montrer des signes de volatility. Comme le signale FT, les actions des entreprises de la zone euro ont d’abord baissé at the market opening, Avant de se reprendre un peu, et de revenir stagner vers les cours d’ouverture.

Si la Fed hausse effectment ses taux ce mercredi, les fears d’une hyperinflation s’éloigneront. Mais si ces hausdes de taux devaient continuer trop longtemps/fortement, elles potreint entrainer un “plus profond et plus long deceleration” de l’économie, selon un spécialiste macro-economique cité par FT. Effect, the investments in the companies – et dans les encryption projects – se feraient beaucoup plus frileuxslowing down growth and innovation.

The Federal Reserve of the United States – tout comme beaucoup de banques centrales, dont la BCE in Europe – se retrouvent à jouer les équilibristes entre deux bâtons de dynamite. D’un côté maintainer l’économie under perfusion à cause of the Covid road restrictions (en augnant démesurement sa masse monétaire fiduciaire), de l’autre, empêcher l’inflation avec la hausse de ses taux directeurs. Tout cela, sans riscer de provocare un désastre boursier qui ferait passer la crisis de 2008 pour une party de plaisir. En escort, il va falloir retenir son souffle, le temps que la Fed fasse son numéro.

L’inflation grignote tout, et les banques centrales sont débordées : Pas de panique ! Prepare l’avenir dès aujourd’hui, et achetez vos premières partions de bitcoin sans même vous en rendre compte thanks to Bitstack… tout en gagnant free €5 from BTC à l’aide du code JDC5 (retention sponsor) !

Leave a Comment