Car / Insurance. Une voiture de couleur vive coûte-t-elle plus cher à assurer?

Pour le savoir, let’s start with the colors of the vehicles we cross on the road.

Il ya quelques années, la tendance était au noir, mat ou brillant? depuis peu, le blanc (pourtant synonym d’utilitaire) est bien en cour, comme le prouvent les SUV d’Audi ou d’autres marques premium ? c’est même la première couleur au monde.

De nouvelles teintes grays sont en vogue mais pas vraiment le jaune vif ou le rouge, qui disparaissent des nuances des constructeurs generalistes ou haut de gamme, sauf peut-être des marques italiennes de prestige.


La crisis de 2008 a eu raison des couleurs chatoyantes, les constructeurs les ont enleive du catalog. Audi photo

A case of statistics

Dans les années soixante-dix, au Japon, les voitures étaiten de couleur éclatante mais, il ya une trentaine d’années, en France, l’assureure demandait la couleur du véhicule à la underscription du contrat.

Il valait mieux que la couleur ne soit pas rouge car, statistically, lesposeurs de voitures rouges avaient plus d’accidents? some psychologists affirmaient que les proprietaires de véhicules rouges était plus disponible à prendre des risques et donc plus enclins à avoir des accidents.

Dans les années 70, il n'était pas rare de croiser des véhicules peints de couleurs vives.  Photo B. Jouvin

Dans les années 70, il n’était pas rare de croiser des véhicules peints de couleurs vives. Photo B. Jouvin

Plus les mêmes criteria chez l’assureure

Si, dans les années 1990s, les compagnies d’assurance auto appliquaient un certain nombre de criteria dits comportementaux aux véhicules afin de calculer la prime (peinture vive, cabriolet…), aujourd’hui, l’assure en comportementa aux véhicules afin de calculer la prime la voiture, les options, les antécédents du conductor, le place de résidence, les garanties demandes pour établiser sa tarification. Plus question de couleur.

D’ailleurs, an Australian study from 2004 points out as the main accident risk the lack of contrast between the car and its external environment. Ainsi, les users would have 12% additional chances of being involved in an accident au volant d’une voiture noire rather than qu’au volant d’une voiture blanche, and 7% pour une voiture rougeité, àurescé.

Leave a Comment