Apple, Google, Microsoft and Amazon ont acheté de l’or à des mineurs illegal au Brésil

A new report reveals that Apple, Google, Microsoft and Amazon ont acheté de l’or qui a été extrait illegally au Brésil. The tech giants have encouraged illegal mining companies that do not care about environmental damage.

Gold, copper and other natural resources are important in the manufacture of electronic products. In effect, les components micro-électroniques des smartphones et autres appareils sont fabrications à partir de métaux rares. Although the majority of deposits are found in China or Africa, they are also found in Brazil. Apple, Google, Microsoft and Amazon in fairness have not l’or brésilien extrait de manière illegale.

Une extraction d’or au Brésil – Credit : Instituto Socioambiental (ISA)

The Brazilian local newspaper Repórter Brasil vient de révéler that the four tech giants have used illegal gold. Celui-ci était en provenance de terres indigènes brasiliennes au cœur de la forêt amazonienne. Cet or a service aux ordinateurs and smartphones d’Apple and Microsoft are the Google and Amazon servers.

À lire aussi > Russia: Google écope d’une amende of 365 million dollars from the videos in Ukraine

Deforestation, pollution or mercury, violence contre les peuples autochtones, l’extraction d’or au Brésil entraîne de lourdes conséquences

Des document partagés avec le journal brésilien reveals that Apple, Google, Microsoft et Amazon ont obtenu de l’or aupres des raffineries de Chimet et de Marsam between 2020 and 2021. Cependant, la police fédérale brésilienne a justement mené une enquête sur ces deux raffineries pour extraction illegale de ressources naturelles. They are also accused of environmental damage caused by the extraction of gold.

It is important to recall that the extraction of natural resources on indigenous lands is prohibited in Brazil. In addition to activating participants à deforestation amazonienne, l’extraction minière est aussi responsible de contaminer au mercure les rivières. Il ne faut pas non plus oublier le nombre d’attaques armées contre les peuples autochthones qui augmente avec les Operations minières.

Despite these prohibitions, several illegal societies extract and sell valuable resources to other companies in the world. Quoi qu’il en soit, Brazilian Journalist and communication with Apple, Google, Microsoft and Amazon enjoying success. Nevertheless, only Apple responded. La firme de Cupertino a reconnu avoir acheté de l’or aupres de la raffinerie de Marsam, but he affirmed qu’elle ne le fait plus actuellement. Elle n’a cependant pas referencené en avoir acheute aupres de la raffinerie de Chimet. D’ailleurs, Apple serait en possession d’un stock excessive de puces et de semi-conducteurs.

Source: 9to5Mac

Leave a Comment