Apple, Amazon, Google and Microsoft accuse Amazon of illegal use

Amazon, Apple, Google and Microsoft are pointing the finger at the source of illegal mining activities in Brazil. Une enquête conducted by the quotidien local Journalist Brazil a montré que les 4 groupes ont travaillé, entre 2020 et 2021, avec les raffineries Chimet et Marsam. Les deux appear in documents remis aux autorités de la bourse américaine.

Credit: Repórter Brasil

The premier supplier, Chimet, is Italian, the second is Brazilian. The duo is under investigation by the police for illegal extraction of natural resources, and for activities that are harmful to the environment in the Brazilian forest. Ces activités sont souvent decriées au vu des déjàts environneux qu’ils produits par l’utilisation du mercure, et les viès à l’encontre des populations indigènes.

Ces deux entreprises minières ont pourtant reçu une certification de qualité de la part de deux Associations, LBMA et RMI, mais leurs procédures d’audit sont critiquées.

Of the four American groups, only Apple responded to the Brazilian media, reiterating its commitments in terms of verifying its sources of supply. La Pomme specified ne plus travailler avec Marsam, mais n’a rien dit à propos de Chimet. Les trois autres n’ont brought aucun commentaire et n’ont pas dementi avoir travailable avec ces sociétés.

.

Leave a Comment